Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes

1096 W : direction départementale de l'équipement d'Eure-et-Loir, construction des autoroutes A10 et A11

1096 W 23

Ce versement de la direction départementale de l'équipement couvre la période de 1960 à 1993. Il se compose de dossiers de travail du service des grands travaux relatifs à la construction des autoroutes A10 et A11

En 1970, le contrat de concession des autoroutes A10 (Paris-Poitiers) et A11 (Paris-Le Mans) est signé avec la société Cofiroute. En ce qui concerne l'autoroute A10, dite "l'Aquitaine", le plan directeur de 1960 prévoyait à l'origine une liaison entre le périphérique parisien et Bordeaux via Chartres, Vendôme, Tours, Poitiers et Angoulême. Elle devait ainsi suivre le tracé actuel de l'A11 jusqu'au sud de Chartres, puis réutiliser le tracé de la RN10 jusqu'aux environs de Monnaie près de Tours pour reprendre enfin le tracé de l'actuelle A10. En 1967, une décision en conseil des ministres, fait passer l'A10 par l'ouest d'Orléans et rejoindre Tours en suivant la vallée de la Loire. Le contournement de Chartres (appelé "déviation de Chartres") est transféré au projet de l'A11, dite "l'Océane". Cette dernière relie Paris depuis le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines à Nantes via Le Mans et Angers. La première section entre les Yvelines et le sud de Chartres s'achève en 1966 (déviation de Chartres, premier projet A10 Paris-Poitiers).